Au cœur de l’association Petits Princes…

21/10/2022

Pour parler de l’association, elle consiste à réaliser les rêves d‘enfants atteints de maladie. Ces rêves qui peuvent paraître anodins, mais qui comptent beaucoup à leurs yeux sont réalisés tout au long de l’année pour, l’espace d’un moment leurs faire vivre une journée inoubliable à eux ainsi qu’à leurs familles.

Nous avons eu la chance d’interviewer Léa Bonnefoux, chargée des partenariats événementiels.

Mais en quoi cela consiste-t-il ?

Il existe de nombreux partenariats qui font vivre l’association par des moyens divers et variés. Dans notre cas, il s’agit de 72h de streaming mais cette méthode est plutôt récente par rapport au 35 ans de l’association.

Léa est donc chargée de s’occuper des relations entre les partenaires et l’association.

Tout le monde est capable de contribuer à sa manière pour aider, allant du simple don à l’organisation d’une action solidaire.

Comment les soutenir ?

Il existe plusieurs moyens de soutenir l’association des Petits Princes :

  • le plus engageant est de rejoindre l’association en tant que bénévole, ce qui demande évidemment beaucoup de disponibilités (2 jours par semaine) sur la région parisienne 
  • pour les actions plus ponctuelles, les dons via un chèque à l’adresse de l’association qui est disponible sur le site internet https://www.petitsprinces.com, lancer une action solidaire. 

”Qu’est ce qui vous à amené au sein de l’association ?”

Après avoir eu l’opportunité de monter une opération solidaire pour les enfants de l’hôpital Robert Debré pendant son BTS,  elle à eu l’opportunité de participer à la régate des oursons :«J’avais adoré faire ça, car la finalité était belle, mais aussi pour toute l’énergie déployée autour de cette opération autour de ma classe […] et on s’est dit “on ne va pas s’arrêter là” et on avait refait l’année d’après et j’avais eu l’opportunité d’aller sur place et je me suis dit “Mais en fait c’est ça que je veux faire plus tard”. »

Qu’en est il de la Covid-19 ?

Sortant d’une période compliquée suite à la pandémie qui à empêcher les bénévoles de l’association de se rendre auprès des enfants, l’association à vu en son sein un élan de motivation des équipes bénévoles en trouvant des solutions aux problèmes liées à la Covid-19.

Ces solutions se présentent par la mise en place de vidéos personnalisées adressées aux enfants, la distribution de cadeau aux enfants et le fait de rester en contact constant avec eux.

Leur mot d’ordre était de garder les liens avec les partenaires, les familles, les enfants et les gens qui les suivent sur les réseaux sociaux.

“Quel rêve t’as marqué le plus ?”

Nous avons posé cette question à Léa Bonnefoux et sa réponse est magnifique, chaque rêve est unique comme elle nous l’as dit, à l’association Petit Princes, ils n’entendent pas les enfants malades dans les couloirs mais les rêves.

Son rêve le plus marquant à été celui d’un jeune garçon nommé Axel qui à réalisé son rêve se déroulant dans le milieu de la cuisine dans un célèbre château, où une cheffe cuisinière à cuisiner avec lui.

La pathologie d’Axel fait qu’il perd sa mémoire immédiate mais ce jour-là quelque chose de magique s’est passé car, quelque jour après son rêve, Axel se souvenait toujours parfaitement de celui-ci.

Elea a réalisé son premier rêve en 2010 – 35 ans de rêves Son témoignage.

Partager l'info sur